Cftc, Cfdt et Spelc se désistent en cassation

Suite à leur action commune pour tenter de faire annuler des élections profesionnelles, les 3 syndicats se désistent en cour de cassation

Les élues représentant le personnel, le syndicat UNSA et l’Ogec, tous mis en cause, par les syndicats Snec-Cftc, Cfdt et Spelc se sont vue notifier par la Cour de Cassation du désistement de l’action portée contre le résultats des élections professionnelles.

Le cabinet d’avocats qui portait l’action des syndicats liés à la structure catholique a fait savoir à la Cour de Cassation qu’ils se désistaient du pourvoi initié pour remettre en cause la décision du Tribunal.

Voila de l’argent bien employé …

Cftc, Cfdt, Spelc sont déboutés de leur demande conjointe d’annulation

Cftc, Cfdt, Spelc sont déboutés de leur demande conjointe d’annulation

Par un jugement en première instance, le 27 juin 2016, le Tribunal déclare irrecevable la contestation de la régularité du protocole électoral et des élections qui se sont tenues le 1er et 17 mars 2016.

Nos contradicteurs, forcés d’admettre que notre syndicat est représentatif, accepteront ils le jugement ?

Laisseront-ils les élu(e)s , représentant le personnel, travailler sereinement ?

Cfdt, Cftc et Spelc menacent une direction d’établissement car l’UNSA se présente et gagne les élections

Suite aux élections, nous avions remporté au 1er tour la majorité des voix:

Personnel OGEC (titulaire) : 100% des voix 
Enseignant :
titulaire : 75% des voix
Suppléant : 93% des voix

Par une action commune auprès du Tribunal d’Instance, les Syndicats Snec-Cftc, Fep-Cfdt et Spelc demandent l’annulation des élections.

Toutefois, les syndicats Cfdt  et Spelc  retireraient leur action juridique (pour obtenir l’annulation) si et seulement si l’UNSA ne participe pas au futur protocole.

Autrement dit la Cfdt et le Spelc acceptent l’élection si nous ne nous présentons pas au futur protocole …

Pourquoi refaire une élection s’ils acceptent la précédente ?